Vaincre la parodontite
Europe - Canada

Institut International de la Parodontie

Tant de bouches à guérir

 

 

 

link url

Prochaines dates de SEMINAIRES :

5-6-7 décembre 2016 Nice*

6-7-8 March 2017 Montreal English *

9-10-11 Mars 2017 Montréal *

24-25-26 avril 2017 Paris*COMPLET

11-12-13 mai 2017 Lyon*

15-16-17 mai Rennes*

7-8-9 septembre 2017 Montréal*

9-10-11 octobre 2017 Paris*

16-17-18 octobre 2017 La Réunion

23-24-25 octobre 2017 Marseille*

31 October, 1-2 November 2017 Montreal English *

4-5-6 décembre 2017 Nice*

1 JOUR Introduction à la guérison parodontale

23 mars 2017 ADFOP 82 Montauban

 ONE DAY Cure Periodontitis

libre

 

* plus une journée à 1 mois et une journée à 1 an

plus 1 day at 1 month and 1 day at 1 year

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Parodontite : protocole de guérison

  1. Pour le médecin dentiste, procurez vous pour l'examen du biofilm de votre patient un microscope à contraste de phase de qualité, de type hospitalier, au format 100x et 1000x.
  2. Prélèvez un échantillon de la flore dentaire de tous vos patients entre deux lames monté sur de la salive seulement (prélèves le fond des 3 poches les plus marquantes). Ne laisse nul parasite à quiconque veut s'en défaire et faire les efforts nécessaires. Retrouves une flore commensale constituée de coccis et filaments immobiles. Pas de bactéries mobiles ni de globules blancs. Des bénéfices, des risques et des conséquences du traitement avec le patient  tu  t'entretiens.
  3. Utilisez toujours la salive du patient pour réaliser tes montages d'échantillons. Ni eau ni aucune autre solution jamais tu n'utiliseras, ce qui détruirait les parasites, et cela telaisserait avec des images déformées des parasites.
  4. Faites un survol de recherche à faible grossissement (cent fois) au microscope d'abord de tout l'échantillon, cernes le secteur infecté, puis à fort grossissement (mille fois) ensuite tu plonges, et avec ton patient cette situation tu examines attentivement en lui expliquant ce que tu vois.
  5. Observez ses échantillons sur l'écran relié au microscope toujours avec ton patient, pour chaque papille de gencive gravement endommagée et à chacune de ses visites. L'adhésion pleine et entière des deux parties est essentielle au succès.
  6. Recueillez toutes les données possibles sur ton patient : mesures, chartes, résultats d'analyses et d'observations. Partages avec lui le diagnostic et les progrès en cours, autant clinique que la flore des microbes et les cellules de l'inflammation..
  7. Restez toujours  le maître de ta médication. Vos collaborateurs ne doivent pas gérer les médicaments appropriés à votre place. Vous vous devez d'assumer l'entière responsabilité de tes patients, à chaque contact qu'avec eux tu auras, partages les données, les gains et conséquences jusqu'à l'obtentiond'un biofilm commensal, c'est à dire flore de coccis et filaments sans cellules inflammatoires..
  8. Prenez le temps nécessaire pour tes visites de contrôle, écoutez votre patient, prenez des échantillons de sa plaque dentaire à chaque mois, fais des tests d'ADN pour bactéries pathogènes si tu veux aussi, mesure l'aspect de sa gencive, pratique les soins d'hygiène pour renforcer l'habileté de votre patient comme à la  à la maison à chaque visite (15 minutes pour toute la bouche, soie et brossage Bass modifié), donnez lui les conseils personnalisés et adaptés en faisant ensemble devant le miroir et pratiques en entier au cabinet, de la compréhension et de la mise en place des désinfectants locaux ou systémiques  vous vous assurez, une fois l'infection éliminée, veillez à ce moment à l'absence de tartre, et avec les appareils appropriés vous vérifiez son élimination (détecteur de tartre sonore ou visuel).
  9. laissez à votre patient le choix de la méthode de traitement. C'est sa santé, sa vie et sa décision. Vous êtes là pour le guider à retrouver la santé, pas pour le guérir de force. Docteur vous serez moins coupable ainsi et vous sentirez sereinement si votre patient a choisi une méthode différente de la votre ! S'il veut bien que vous l'accompagnez, démarrez 4 rde mensuels pour la désinfection puis 4 rendez vous mensuels pour les détartrages. Rien ne sert d'aller plus vite sinon que d'avois des résultats moindre.
  10. Prévoyez une forme ou une autre de suivi pour votre patient et pour vous, pour parfaire votre apprentissage de l’art parodontal biologique, par des journées spéciales de formation continue, des échanges avec les professionnels, etc. Formez vous toujours en biologie parasitaire inclue et votre patient se portera bien mieux . Refaites l'examen complet et le controle microscopique chaque 6 mois pour vous assurer de la présence de la flore commensale constituée de coccis et filaments sans bactéries mobiles et globules blancs PMN (pus). La cicatrisation des poches parodontale doit être entre 95 et 100%.

 

En bonus, j'ajoute : parlez en à tout le monde , répendez la nouvelle partout : la planète est infectée et elle ne le sait pas ! Les médecins l’ignorent, les dentistes ne le savent guère, les gouvernements ne s’en soucient pas, les infirmières, les hygiénistes, les spécialistes en santé publique, personne ne s’en rend compte, nul ne sait la vérité. Tout être humain ayant à cœur de se débarrasser de cette terrible infection à parasite a le droit de le savoir, et le devoir d’en informer autrui. Droit à l’information ! Internet, médias, lecteurs, auditeurs, spectateurs ! Encore un tantinet désemparé ? Vous avez nos coordonnées. Terrassé par la complexité de mes explications ? N'abandonnez surtout pas et si vous ne saisissez pas lisez "Tant de bouches à guérir ... des parasites qui les vampirisent. Vaincre la parodontite" Editions Amyris ou "To Kiss or Not To Kiss, A Cure for Gum Disease". ou "Tanta bocas por curar... de los parasitos que las vampirizan. Vencer la periodotitis".
Prenez courage, la solution est là, sous nos yeux… sans parasites, sans bactéries mobiles et sans globules blancs, équipés d’un microscope pour le confirmer !

Les parodontites sont facilement détectables, prévenables et guérissables !

Mark Bonner dmd


« (...) La grande réussite - le dynamisme profond dont a fait preuve, à un certain moment, la recherche scientifique - est venue du fait  qu’on a supprimé le secret. On est passé de la divulgation à la vulgarisation. »
Michel Serres

FaebookTwitteryoutubeLinkelin
FranceUnited Kingdom(Great Britain)SpainGermany

Logiciel Parodontie

Connexion