Que faire dans les cas de gingivite ?

Depuis quelques semaines, nous recevons plusieurs questions quant à l’application de la Méthode dans le cas de gingivite. Rappelons que la gingivite est une inflammation des gencives, habituellement réversible, le plus souvent causée par une accumulation de plaque bactérienne, un facteur local d’irritation connexe ou un désordre systémique.

Souvent, les patients sont plutôt jeune, mi trentaine. Il y a beaucoup de variation : présence ou non de candida, une inflammation observable par la présence des nombreux globules blancs, peu ou beaucoup de tartre. Le point commun reste le même : aucun parasite. La gingivite constitue en effet la porte d’entrée de la parodontite. Il nous incombe donc d’agir, je ne vous apprendrai rien, afin d’éviter au patient les troubles liés à la parodontite.

 
 
 
Amas de globules. Ils forment de petits cercles contenant un noyau bi ou trilobé, entouré de granules azurophiles, éléments essentiels de leur fonctionnement anti-microbien. On en compte une dizaine dans ce champ microscopique.
 

Le traitement

Le traitement de la gingivite se résume simplement par l’application des séances B1, 2, 3 et 4 du protocole, plus M1. Ceci fait donc 5 rendez-vous.

 
  • Je démarre l’eau oxygénée au B1, afin de réduire les poches et le saignement. Je note bien le total des poches au-delà de 3mm, je complète la charte, les points de saignements et le parodex.
  • En B2, j’ajoute la Poudre de Torrens et la soie dentaire. S’il y a présence de candida, j’encourage le patient à lire le livre de son choix sur la candidose. Il y a plusieurs dizaines de références.
  • En B3, s’il y a encore du candida, j’ajoute le bain de bouche ou les comprimés de Nystatin 500 000 unités, 4 fois par jour pour un mois. Puis je fais le détartrage.
  • Idem en B4.
  • M1, 3 mois plus tard. Je m’assure de l’absence de saignement et de la fermeture des poches. Je refais le charting, points de saignement et poches. Je note le niveau de fermeture des poches et le % d’arrêt des saignements.
 
Je maintiens à toutes les séances, l’entrainement à la désinfection, comme le microscope. J’évite la pâte MA et le Tétrarince, pas besoin de Métronidazole.

Vous pouvez aussi télécharger notre Tableau résumé, présentant les principaux éléments de chacune des séances.

En terminant



Le meilleur moyen de prévenir les parodontites, leur morbidité et leur action néfaste sur la santé générale est donc de prévenir l’apparition de la gingivite ou son soin avant que la parodontolyse ne démarre. La thérapie la plus simple et la plus effective demeure donc le traitement précoce des gingivites, en général chez le jeune adulte.

Je vous souhaite bon succès,

Mark

Nous écrire : info@parodontite.com